dimanche 24 février 2013

jour 55: Règles du dimanche, pas de chance !!!

j55-titre1
La journée a commencé tôt: cinq heures du mat, je suis réveillée par un énorme mal de ventre. Normal, c'est le grand jour, celui de mes règles, cool...  Je me retourne dans les draps, je me couche sur le ventre, je fais mine de me rendormir mais à 5h28, il faut bien que je me rende à l'évidence:  ça ne passera pas, je décide de prendre un médoc pour faire partir la douleur et pouvoir dormir un peu avant d'aller bosser.

Je commençais à replonger dans le sommeil quand à 5h40, le téléphone sonne.  Je cherche le gsm totalement dans le brouilllard. C'est Tim-mon-Chéri qui est déjà au boulot depuis plusieurs heures et qui me dit qu'il va venir me chercher car il y a trop de neige et qu'il préfère venir que de me laisser rouler dans ces conditions.  Il sera là dans vingt minutes.

habillage_sommeil_3

Moi qui comptais dormir encore une heure, il faut que j'emmerge et que je me prépare, que je mette Mademoiselle-Chien dehors et que j'attende qu'elle ait fait le premier pipi de la journée (premier d'une longue longue série), que je prépare les affaires de Mini-Zhom et tout ça en vingt minutes.

Je gère, j'ai même le temps d'aller chercher le petit dans son lit et de le préparer, c'est à ce moment là que Tim arrive et qu'on monte dans la voiture.  Lili-Chéwie dort, elle a bien de la chance.

j55-titre2
Il fait très chaud dans la voiture, ce qui contraste avec le froid qu'il fait dehors.  je trouve qu'il roule un peu trop vite vu l'état de la route mais pour lui tout va bien, je lui fais confiance et on arrive au boulot juste pour l'ouverture.  

Une cliente est déjà là pour une commande.  Je prépare vite fait un café avant de lancer ma pâte à gauffres pour qu'elles soient chaudes à l'heure où il y aura le plus de monde.  Je termine une tarte en commande pour une dame qui va également passer tôt.  Mini-Zhom est recouché mais il ne veut pas dormir et se regarde un dessin animé dans son lit.

A 10h j'ai terminé les gauffres, je sers avec Tim-mon-Chéri, j'ai envie de rentrer et les heures qui nous séparent encore de la fermeture me semblent interminables.  Ma-Nouvelle-Copine est passée avant d'aller bosser, elle aussi, en ce dimanche matin.  Il y a beaucoup d'hommes comme tous les dimanches, la neige en a freiné plus d'un, c'est un bon dimanche mais plus calme que certains autres.

images (1)

j55-titre3
A notre retour à la maison, je trouve Lili-Chéwie malade, avec de la fièvre, couchée sur le canapé.  Mademoiselle-Chien en a profité pour faire ses besoins un peu partout et Tim râle car Lili n'a rien ramassé.  Je la défends parce qu'elle est malade et qu'elle a des circonstances atténuantes mais il me dit que c'est pareil même quand elle est bien portante.  Je lui parle de sa mère pour qu'il me laisse tranquille, ça le soule, il dit qu'on arrête d'en parler et on passe à table (ouf).

incapacite

j55-titre4
On regarde un dîner presque parfait, c'est vraiment merdique comme concept...  Depuis quand tu te permets de dire que tu n'aimes pas tel ou tel plat et que c'est la personne qui invite qui se sent coupable d'avoir préparé des choses qui ne conviennent pas à tout le monde?  Quand tu es invité, tu manges et tu te tais non?  C'est ce qu'on nous apprend quand on est gosse... Soit, je zappe pour éteindre finalement la téloche.

01027630-photo-un-diner-presque-parfait

j55-titre5
Tim va se coucher, moi je me fais couler un bain et je lis un vieux Philippe Djian, l'auteur dont j'étais accro quand j'étais ado en machouillant un bonbon à la réglisse.  Tant d'années plus tard, j'adore toujours ses livres que j'ai ressortis de la cave lors de mon expédition il y a quelques semaines.  J'entends les enfants se chamailler et je sors du bain, l'esprit reposé mais totalement crevée.  Le mal de ventre est revenu et cette fois, le médoc n'a pas fait autant d'effet que le précedent.

!BZyYBeQBGk~$(KGrHgoH-DcEkJw2KwwWBKo(9r,!N!~~_35

j55-titre6
J'ai eu une furieuse envie de m'endormir en allant réveiller Tim.  Je me suis couchée à côté de lui et j'ai fermé les yeux en sentant l'odeur de son parfum sur son pull.  Je me sens tellement bien dans ses bras que je n'ai jamais aucune envie de les quitter.  Les enfants en bas, les factures à payer, le repas à préparer m'ont ôté toute idée de petite sieste et on s'est levé pour prendre un café.

fa69110b

Les factures sont payées, je me suis occupée avec Mademoiselle-Chien à lui faire toucher le jouet que je désigne, pour le moment on en est à la girafe.  Elle pige très bien, ça l'amuse et moi aussi.  Elle a joué dans la neige avec Mini-Zhom et s'est enfin endormie après avoir fait ses dents sur mes chaussures.

j55-titre7
Le repas chez Ma-Meilleure-Amie-en-Titre a été annulé car ils sont tous malades, avec le temps pourri qu'il fait ça n'a rien d'étonnant.  Le truc chiant, c'est qu'elle est en fin de grossesse et qu'elle ne peut pas prendre grand chose en médocs pour se soigner;  je lui dit d'essayer les médecines "douces" comme l'homéopathie mais je ne sais pas si elle en a tenu compte.  Bref, ça ne m'empêchera pas de domir ce soir, ça c'est sûr !!!!

signature

 

 

Posté par agirlasyou à 18:24 - - Envie de laisser un petit mot? [1] - Permalien [#]


Commentaires sur jour 55: Règles du dimanche, pas de chance !!!

  • oh bah dis donc, c'est une grosse journée oui !
    bon courage pour les suivantes ! bisous !

    Posté par Fée Line, dimanche 24 février 2013 à 23:52 | | Répondre
Nouveau commentaire