lundi 31 décembre 2012

Jour J-1: La famille? Un lointain souvenir

Cette dernière journée de l'année m'a rendue nostalgique, nostalgique d'une époque lointaine et révolue, durant laquelle  je me suis souvenue, que moi aussi un jour, j'ai eu une vraie famille. 

Oui parce que Tim-mon-Chéri me dit souvent que lui il a une grande et belle famille où tout le monde s'aime, s'entraide, est heureux de se retrouver, alors que "de mon côté" personne ne se parle plus (il n'a pas tord mais ça m'énerve).

Bref, je me suis donc souvenue de ces samedis soir où nous allions passer la soirée chez le frère de ma mère, mon parrain et où je retrouvais ma cousine de six ans de plus que j'adorais littéralement.

Lorsque nous arrivions il régnait dans la maison une ambiance feutrée et calme, un feu crépitait dans la cheminée et en fond musical il y avait  Barbra Streisand ou Mireille Matthieu (je sais, dit comme ça, ça n'évoque pas un truc de la mort qui tue mais dans le contexte, l'époque ça paraissait vraiment approprié).

Et quand je songe à cette époque c'est cette chanson là qui me revient.

J'adorais aller là bas car il y avait ma cousine, mon modèle, ma confidente...

Déjà parce qu'elle avait six ans de plus que moi et que je l'admirais.  Nous étions dans la même école, nous rentrions manger le midi chez mon grand père toutes les deux, c'était ma référence, la fille à qui je voulais ressembler parce que pour moi elle était parfaite.

Ensuite parce qu'elle avait une chambre magnifique, des jouets géniaux et que je pouvais même lire son journal intime !!!

Puis parce qu'elle avait plein d'expérience en plus que moi et me les faisait partager et répondait à toutes mes questions.

Mais tout ça c'est arrêté avec le divorce de mes parents...

Au lieu de continuer à voir sa soeur (ma mère), le père de ma cousine (mon oncle/parrain) a préféré rester en contact avec mon père (son ex beau frère).

Ma cousine et moi, nous sommes donc beaucoup moins vues sachant que je vivais chez ma maman.

Malgré tout ça, elle m'écrivait souvent et en grandissant, nous avons quand même pu garder le contact.

Cependant elle refusait de voir ma mère (sa marraine/tante) car elle ne parlait plus à son père (le père de ma cousine hein pas le père de ma mère, je sais c'est tordu).

Elle me promettait souvent de venir me chercher pour aller nous promener, aller à un concert, m'emmener à des soirées...  Je l'ai attendu des dizaines de fois, elle est venue me chercher exactement deux fois.

Ensuite, elle et son petit copain sont partis vivre à 800 km et ne revenaient qu'une ou deux fois par an.  Au début, elle me prévenait et nous nous retrouvions mais au fil du temps, des aléas de la vie, elle ne m'a plus prévenue et nous nous sommes éloignées.

J'ai été mariée durant dix ans et elle n'a même jamais connu mon ex-mari c'est pour dire !!!

A présent, elle est revenue vivre près de chez moi, mais nous n'avons plus aucun contact.  Son père, mon parrain que je n'ai pas revu depuis des années a perdu sa femme (ma tante) s'est remarié avec une nana de République Dominicaine et est parti s'installer là bas.

Mes grands parents sont tous morts, un de mes oncles du côté de mon père aussi, et de toute façon mon père était sans cesse en froid aec ses frères...

Bref, non je n'ai plus vraiment de famille mais oui, j'ai connu des repas de famille sympa, et c'est bien triste que ce soit fini ....

Mais j'espère recréer tout ça avec mes enfants et leur donner ce sens de la famille que mes parents n'ont jamais eu.

esprit-de-famille-2005-27-g

signature

Posté par agirlasyou à 06:34 - - Envie de laisser un petit mot? [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Jour J-1: La famille? Un lointain souvenir

  • Quel bel article! C'est bien dommage les chicanes de famille, mais parfois inévitable...

    Posté par JosieCoccinelle, dimanche 6 janvier 2013 à 22:11 | | Répondre
    • Merci pour ton message. Hélas oui, c'est parfois inévitable
      Bonne journée

      Posté par agirlasyou, lundi 7 janvier 2013 à 08:08 | | Répondre
Nouveau commentaire